Suite à ma lecture du livre Anti-Diet de Christy Harrison, j’ai eu une révélation professionnelle! Voici un résumé de notre épisode qui parle de ce fameux livre qui dénonce la grossophobie.

Résumé de l’épisode

Cet épisode aborde le sujet sensible de la grossophobie, soit la discrimination et les préjugés auxquels sont confrontées les personnes qui vivent dans des corps plus larges. L’invitée, Dre Julie St-Pierre, pédiatre spécialisée en obésité infantile et fondatrice de la Clinique 180, se joint à la discussion en partageant son expertise.

Tout d’abord, les animateurs présentent leur réflexion suite à la découverte du livre Anti-Diet de Christy Harrison, qui remet en question de nombreuses idées préconçues sur les personnes qui vivent dans un corps plus large. L’un des points clé est l’importance de l’utilisation de mots neutres pour décrire les personnes ayant un poids plus élevé, tout en reconnaissant que certaines personnes cherchent à se réapproprier le terme « personne grosse » de manière positive.

L’épisode dénonce également la culture des diètes et la promotion de produits amaigrissants qui mettent de l’avant l’idée que la perte de poids est contrôlable, ce qui n’est pas soutenu par la science. Le développement de l’estime de soi est présenté comme une approche plus bénéfique que la quête de la minceur.

Dre Julie St-Pierre présente ensuite son approche multidisciplinaire pour aider les enfants et les familles à surmonter les préjugés et à se concentrer sur l’estime de soi. Elle explique que la relation entre le poids et la santé est complexe et que des corps larges peuvent être en bonne santé. Dre Julie St-Pierre conclut en soulignant le succès des changements d’habitudes de vie pour améliorer la santé, plutôt que de mettre l’emphase sur la perte de poids.

Bernard et Catherine mettent par la suite en lumière la discrimination subie par les personnes vivant dans un corps large dès un jeune âge et ils soulignent l’importance de prendre en compte l’impact de cette discrimination sur la santé physique et mentale. Bernard conclut l’épisode en lançant un appel à mener davantage d’études pour comprendre l’impact de la grossophobie sur la santé globale.

Invitée : Julie St-Pierre
Animateurs : Bernard Lavallée, Catherine Lefebvre


Partagez sur les réseaux sociaux