Même si je me pose beaucoup de questions sur l’alimentation, mon lâcher-prise me permet de ne pas être trop stressé par rapport à ce sujet. Voici le résumé de l’épisode sur les aliments réconfortants, qui font du bien quand on a un trop-plein d’anxiété.

Résumé

Dans cet épisode, les animateurs et nutritionnistes Bernard Lavallée et Catherine Lefebvre abordent le sujet des aliments réconfortants. Leur invité, Antoine Bouchard-Côtes, également connu sous le nom d’Antoine sur TikTok, apporte une perspective rafraîchissante avec son approche décontractée envers l’alimentation.

Les animateurs constatent tout d’abord que la surabondance d’injonctions et d’informations sur l’alimentation peut être anxiogène et nuire à la santé publique. Ils explorent la notion d’aliments réconfortants qui, pour Catherine, ont une dimension nostalgique et diffèrent des aliments sécuritaires consommés au quotidien sans générer d’angoisse.

L’expression « comfort food » fait son apparition en 1966 dans un article sur l’obésité, suggérant que les adultes se tournent vers ces aliments quand ils vivent du stress. Bernard estime que le discours populaire entourant les aliments réconfortants est critique, mettant en garde contre la prise de poids et le fait de manger ses émotions, alors que l’humanité a toujours consommé des aliments réconfortants.

Le duo explore les caractéristiques sensorielles des aliments réconfortants, souvent riches en calories, sucrés, salés et gras, associant le goût, l’odeur et la chaleur à une expérience réconfortante. Ils soulignent également l’importance des souvenirs liés à ces aliments.

Antoine Bouchard-Côtes partage son expérience sur TikTok, où il crée du contenu montrant des dégustations d’aliments réconfortants. Il décrit sa relation saine avec l’alimentation, soulignant que certaines recettes peuvent tout de même être anxiogènes si elles sont trop complexes à préparer. Les animateurs et leur invité font ensuite une dégustation d’aliments réconfortants, notamment une salade d’œufs pour sandwich. Antoine Bouchard-Côtes souligne l’importance de la routine et de la consistance du goût dans l’aspect sécurisant d’un aliment. Bernard renchérit en suggérant que cette consistance pourrait expliquer le succès de la restauration rapide, contrairement aux aliments frais.

En conclusion, cet épisode présente une approche positive et décontractée envers l’alimentation, qui se distingue des discours alimentaires restrictifs et anxiogènes, apportant une bouffée d’air frais.

Invité: Antoine Bouchard-Côtes
Animateurs: Bernard Lavallée, Catherine Lefebvre


Partagez sur les réseaux sociaux