Bien que je mange moi-même peu entre les repas, le concept de collation m’intrigue assez. Voici notre résumé de l’épisode sur ce sujet aux multiples définitions!

Résumé

Dans cet épisode, les animateurs et nutritionnistes Bernard Lavallée et Catherine Lefebvre abordent le sujet des collations afin de déterminer quels aliments sont compris dans cette catégorie. Ils invitent Jordan Lebel, professeur de marketing à l’Université de Concordia, afin d’alimenter la discussion.

Tout d’abord, Catherine établit qu’une collation est définie comme ce que l’on consomme entre les repas. Les animateurs détaillent leur conception de ce qui peut être mangé à titre de collation, soulignant la grande variabilité entre les définitions.  À travers le prisme d’un rapport de la MAPAQ sur la consommation de collations au Québec, les animateurs identifient divers produits qui peuvent être offerts comme collations, tout en soulignant les nuances entre les termes français et anglais.

Afin de s’outiller pour répondre à leur question, Bernard et Catherine visitent une épicerie, découvrant une gamme de produits vendus comme des collations, remarquant que l’emphase est mise sur le plaisir de ces aliments.

Bernard révèle ensuite l’histoire des collations à travers les époques, de l’étymologie du mot jusqu’à l’émergence des premières collations américaines. Il précise que l’industrie a su surmonter la mauvaise réputation des collations en les associant à des avantages pour la santé et en adoptant des emballages attrayants.

Jordan Lebel souligne les défis de définir une collation dans un paysage alimentaire en constante évolution. Il explore également comment l’industrie, pour vendre davantage de collations, segmente la journée. Jordan Lebel indique que la structure traditionnelle des trois repas par jour est remise en question, et Bernard s’interroge à savoir si grignoter davantage permet une meilleure écoute des signaux de faim. Le professeur de marketing souligne que l’aspect pratique des collations est particulièrement mis de l’avant, comparativement à d’autres aspects.

En conclusion, les animateurs résument que tout aliment peut devenir une collation avec le bon emballage, mettant toujours de l’avant le plaisir et la praticité.

Invité: Jordan Lebel
Animateurs: Bernard Lavallée, Catherine Lefebvre


Partagez sur les réseaux sociaux