Cet épisode est diffusé le Jour du Souvenir, à la mémoire du 11 novembre 1918, jour où ont cessé les hostilités de la Première Guerre mondiale. Le résumé de cet épisode remonte dans le temps pour mettre en lumière l’aspect méconnu de l’alimentation durant ce conflit.

Résumé

Dans cet épisode, les animateurs et nutritionnistes Bernard Lavallée et Catherine Lefebvre explorent l’impact de la Première Guerre mondiale (1914-1918) sur la production et la consommation d’aliments au Canada. Accompagnés de l’historien Mourad Djebabla-Brun, professeur au Collège militaire royal de Saint-Jean et auteur du livre Combattre avec les vivres, l’effort de guerre alimentaire canadien en 1914-1918, ils plongent dans l’histoire.

Le duo d’animateurs, déterminé à rendre l’histoire tangible, goûte à des rations militaires contemporaines et à des repas de soldats. Ils soulignent la complexité logistique de nourrir les troupes, avec des réflexions sur la durabilité, la conservation et la satisfaction nutritionnelle des repas.

Mourad Djebabla-Brun résume le contexte historique de la Première Guerre mondiale. Il explique comment le Canada a été appelé à contribuer en fournissant non seulement des soldats, mais également des vivres essentiels tels que le blé, pour répondre aux besoins des troupes et de la population britannique. L’épisode explore les effets économiques de l’agriculture florissante et de l’inflation, face à laquelle le gouvernement a proposé aux citoyens vivant en milieu urbain de cultiver leurs propres aliments.

Mourad Djebabla-Brun met en lumière les différentes méthodes d’approvisionnement des troupes, notamment par le biais du système de convoi pour protéger les navires transportant de la nourriture du Québec en Angleterre. La logistique des colis pour les prisonniers de guerre est également abordée, mettant en lumière le rôle crucial de la Croix-Rouge et l’introduction des premières rations de soldats en boîte de conserve.

D’autres aspects moins connus de cette période sont également discutés, comme l’interdiction de la margarine avant la guerre et l’émergence d’une identité de consommateur, marquée par le pouvoir d’achat des femmes. Après la guerre, les agriculteurs canadiens ont fait face à une chute de la demande, marquant un retour à la normale.

En conclusion, l’épisode offre une perspective unique sur l’histoire alimentaire du Canada pendant la Première Guerre mondiale.

Invité: Mourad Djebabla-Brun
Animateurs: Bernard Lavallée, Catherine Lefebvre


Partagez sur les réseaux sociaux