Camille Dg, rédactrice en chef du populaire blog Le Cahier a publié cette semaine un article sur la Glow Cleanse, qu’elle a décidé de tester. Dans son billet, elle dit que ce n’est «pas sa job» de critiquer le produit et qu’elle préfère laisser cette tâche aux professionnels de la santé. Chère Camille, moi aussi la Glow Cleanse a envahi mon fil Facebook dans les dernières semaines et moi, c’est ma job de critiquer les produits alimentaires.

D’abord, pour ceux qui ne connaissent pas, la Glow Cleanse, c’est une cure «détox» sous forme liquide qui fournit 1200 calories par jour quand on consomme les 6 bouteilles recommandées. La cure peut durer de 1 à 3 jours selon «l’intensité» qu’on désire et on paie 210$ pour 3 jours de cure.

Ma philosophie de vie, c’est que l’alimentation = plaisir. Si le plaisir n’est plus là, ça ne marche pas. Les personnes qui utilisent ce genre de produits ne le font pas par plaisir. Elles le font dans le but de perdre du poids, de se sentir bien dans leur peau, de se sentir belles ou de détoxifier leur organisme. Je ne m’étendrai pas sur ce dernier point. Par contre, sachez simplement que le corps n’a AUCUNEMENT besoin d’aide pour éliminer les toxines. Il le fait très bien lui-même. Je vous encourage d’ailleurs à consulter cette bande-dessinée du Pharmachien sur le sujet.

Quand on consomme moins de calories que ce dont on a besoin, on perd du poids. Aussi simple que ça. Donc, oui, on risque de perdre du poids très rapidement (majoritairement, de l’eau!) avec cette cure. La privation de nourriture, ce n’est bon pour personne.  Notre corps n’est pas programmé pour manquer de nourriture. La perte de poids rapide ne vient donc pas sans effets secondaires possibles: faim, fatigue, manque d’énergie…  L’auteure du billet présentait tous ces problèmes, à un point tel qu’elle a senti le besoin d’éliminer des activités de sa vie habituelle (aller au gym!) pour pouvoir suivre la cure.

Malheureusement, comme le dit Camille Dg, nous sommes, en tant que société, malades collectivement. L’insatisfaction par rapport à son apparence corporelle et les troubles alimentaires sont trop fréquents, autant chez les femmes que chez les hommes. Ce genre de produit peut représenter un élément déclencheur de troubles alimentaires chez les gens qui sont à risque. On se sent bien quand on réussit à tenir la cure tout le long, on est fiers de nous, mais rapidement la fierté s’estompe. On « triche », on recommence à manger comme avant et on sent le besoin de refaire la cure pour se sentir bien à nouveau. C’est un cercle vicieux que beaucoup trop d’adeptes de diètes et de produits minceur connaissent. L’estime de soi ne se vend pas en bouteille.

Les cures détox, ce sont de fausses solutions à un problème plus large. Si vous êtes intéressés à utiliser ce genre de produits, questionnez-vous sur vos motivations. Les nutritionnistes ou les psychologues  sont des professionnels de la santé qui peuvent vous aider à retrouver une relation positive avec votre corps et avec les aliments… Et une consultation coûte moins cher que 3 jours de Glow Cleanse!